Comment puis-je devenir bénévole ?

Pour devenir bénévole, il faut répondre à trois conditions : 

  • Être adhérent de l’ASPAS à jour de cotisation, 
  • Prendre connaissance de l’ensemble des informations concernant la Réserve sur laquelle vous souhaitez intervenir (charte, limites, vision de l’ASPAS sur la protection des milieux naturels, support de communication, etc.),
  • Être courtois, pédagogue et diplomate mais ferme, avec les éventuelles personnes rencontrées et notamment celles qui ne respecteraient pas la Charte.

Quelles seront mes missions ?

Il y a deux rôles possibles en fonction de votre envie et de votre niveau d’implication :

  • Vous pouvez devenir sentinelle sur une ou plusieurs réserves. Cela consiste à se rendre régulièrement sur place (plusieurs fois par semaine, mois, trimestre ou année, comme vous le souhaitez) et à se balader en surveillant tout événement particulier. En cas de rencontre avec des visiteurs il est possible d’expliquer en quoi consiste cette réserve et à les sensibiliser sur le contenu de la charte. Il est demandé aux sentinelles de nous adresser un simple compte rendu par mail de retour de leur visite.

Selon leur envie, les sentinelles peuvent également être sollicitées pour des actions ponctuelles de pose de panneaux, de nettoyage ou parfois d’inventaires biologiques pour ceux qui en ont les compétences.

Pour les actions de surveillance, les sentinelles ne sont généralement pas encadrées ou accompagnées par un salarié ou un administrateur de l’ASPAS. Ils sont donc en autonomie, toutefois, rien ne les empêche de parcourir la RVS à deux ou trois.

C’est la récurrence et l’irrégularité des passages qui permet une efficacité de la surveillance.

  • Si vous souhaitez vous impliquer davantage vous pouvez devenir garde particulier assermenté. La formation d’une semaine est dispensée par l’ASPAS avec l’intervention et les compétences d’un formateur professionnel et de naturalistes chevronnés.

Cette fonction bénévole confère certaines prérogatives de police judiciaire sur les terrains de l’ASPAS pour lesquels le garde est commissionné. Cette fonction peut conduire le garde à intervenir et dresser des procès-verbaux sur certaines infractions à la chasse, la pêche, la circulation de véhicules à moteurs et sur les boisements.

Ils agissent déjà !

Philippe

Sentinelle sur la Réserve de Vie Sauvage® des Deux-Lacs (Drôme)

Etant retraité, amoureux de la nature et passionné de photo animalière, j’ai accepté volontiers de donner de mon temps en tant que bénévole. Ma présence sur la réserve est pour moi l’occasion de me promener dans un environnement tranquille  et de pouvoir observer la faune et faire remonter les éventuels problèmes rencontrés sur la réserve.

Marie-France

Garde particulier assermenté de la Réserve de Vie Sauvage des Deux-Lacs® (Drôme)

Jean-Philippe

Conservateur de la Réserve de Vie Sauvage® du Trégor (Côtes d’Armor)

Adhérent de l’ASPAS depuis 2011, amoureux des grands espaces sauvages, j’ai souhaité m’investir localement. C’est donc tout naturellement que je suis devenu Garde particulier et Conservateur de la RVS du Trégor. Cet espace est pour moi un magnifique territoire où il y a une nécessité de faire respecter les règles de ces havres de paix en sensibilisant les visiteurs. »

Suite à de très nombreuses sollicitations, nous avons ouvert un chantier afin de travailler à une structuration plus efficiente du bénévolat. Aussi les propositions allant dans ce sens sont temporairement mises en attente. Merci pour votre compréhension.